Les principes de la taille

Les principes de la taille

La taille, étape incontournable pour vos haies de conifères ou de feuillus, de vos arbres fruitiers ou de vos arbres d'ornement ne peu être bâclée.

Les bons outils pour la taille de votre haie

Avant la moindre intervention, évaluez la forme générale de la plante. Ne coupez jamais aveuglément et commencez par supprimer le bois mort, malade ou abîmé, pour améliorer l'état sanitaire général. Pour cette action, utilisez le meilleur taille haie électrique en votre possesssion, il en va de la reussite de votre tâche.L'époque et l'importance de la taille dépendent de l'âge et du type de rameaux à fleurs, ainsi que de la vigueur de la plante et de son aptitude à repousser. Plus vous taillez court une plante saine, bien nourrie, formant facilement des bourgeons, plus elle va repousser vigoureusement. A l'inverse une taille légère peut donner une repousse limitée.

Les plantes ligeuses fleurissant avant juin s'épanouissent souvent sur le bois de l'année précédente. Il faut donc les tailler juste après la floraison afin que les nouvelles pousses aient le temps de se lignifier pour fleurir l'année suivante.

Les plantes fleurissant après juillet portent leurs corolles sur les pousses de l'année. On les taille en hiver ou au printemps. N'intervenez pas trop tard au printemps, quand la sève monte, sur les plantes qui laissent exsuder de la sève quand on les rabat, c'est le cas pour la vigne par exemple.

Taillez les persistants en avril, afin que les nouvelles pousses se développent une fois écarté tout risque de gel sévère. Débarrassez vous de tous les déchets de la taille grâce a un broyeur de végétaux, vous pourrez ensuite tout deverser sur le tas de compost.


Article publié le 02 - 02 - 2019 dans la categorie: > maison, jardins

Share on Google+


Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire